centre d'échange et de création des arts de la scène
AccueilDécouvrir
UP!
Emballage théâtre / novembre 2020
Vendredi 28 novembre à 18h, samedi 29 à 17h ...REPORTÉ/REPORTÉ...


UP! / Reporté /

C’est Pas Grave Le Hanneton Que Tu As Ecrasé Devant La Porte Ce Matin Papa

de Eric Da Silva

Emballage Théâtre
Avec Eric Da Silva, Marion Suzanne
Invité Jean-Paul Rouvrais...
Conseiller artistique Frédéric Fachena
Musique Hugues Genevois
Lumières Julia Grand
Costumes Séverine Thiébault
Régie Antoine Dubois

Cette résidence théâtre est le second volet d'un partenariat entre Eric Da Silva et Lilas en Scène en 2020 - CF Eric Da Silva - résidence d'écrivain 2020.

UP!
C'est une robe à ma taille tu crois?
a fait l'objet d'une première lecture à Lilas en Scène en avril 2019.

Il en va des pièces comme de tous les instants de la vie, des évènements, des péripéties en découvertes et en recompositions — du mouvement de mise en relation sociale de départ, dans celui dans lequel on arrive sans le connaître mais que le théâtre vocation donne à prendre, à apprendre, à entendre par la mise en fiction entremetteuse.
Où commence où s’arrête le théâtre  L’hypothèse : si on peut comprendre comment s’habite un plateau, c’est qu’habiter le monde la ville par la suite sera plus facile plus compréhensible.
Depuis le départ UP! est le projet de personnages un peu infréquentables, atypiques qu’ignorent les règles sociales, ceux qui ne parlent que pour eux-mêmes et n’imitent personne pour être quelqu’un : outsiders au sens large, trans, prostituées, femmes etc …
Et parce que m’est venu en déduction plus qu’inspiration, une écriture en deux voix — sorte d’affection de la langue, mise en parole en un seul souffle à la limite du cri.
C’est le projet UP!
Et puis il y a eu la pandémie covid 19 dans laquelle nous sommes plongés aujourd’hui avec cette déclaration dont tout le pays se souvient encore du Pdt. de la Rép. qui a dit : « le jour d’après quand nous aurons gagné ne sera pas un retour au jour d’avant, nous serons plus forts et nous en tirerons toutes les conséquences ».
Entrée en « instabilité », sanitaire d’abord, économique ensuite et climatique sans doute principal déterminant de « l’évènement ».
Depuis, UP! vit ma vie au jour le jour de ce qui se passe sans penser différemment de ce que je ressens. Tout le monde est comme toi et moi, je ne cesse de me répéter — tu écris pour le public pas pour les théâtres — écoute un peu mon vieux, fais géographie pas histoire — nous sommes gageons-le dans l’après Pétrole ce n’est plus la situation politique sociale économique qui fait écrire : plus d’histoires à attendre de ça — les lois de la physique guident nos pas, le théâtre est renvoyé dans la rue où nous avançons masqués — et peux-tu nous dire alors c’est comment un théâtre d’après Pétrole ?

… j
(‘en profite)

ouer la comédie c
(i ce n’est que)

’est
(vouloir peut-être trop)

fa
(talité immédiate)

ire deux ch
(aque jour un but)

oses à
(pprofondir tout ça)

la f
(in jamais écrite)

ois, p
(lus j’en apprend plus je sais rien)

our vous donner r
(ien n’est complètement perdu)

apidement des exemples,
… qu
(‘est-ce que je mange?)

and j
(e commence à comprendre)

‘ai l’impression de
(ux cheeseburger frites de renommée mondiale mini-format et un smoothie aux fruits mangue-ananas avec yogourt)

l’avoir déjà entendu, je
(prends mes distances)

mange plus comme ça et je sais toujours pa
(rvenir à l’idée que quand tout va mal ça commence à aller mieux)

s p
(ercer à jour)

ourquoi faire ce que les autres font e
(ngagés dans leur vie privée)

st si r
(edoutable)

raisonnable —

EDS Octobre 2020



Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication DRAC Ile-de-de-France dans le cadre du fond de soutien à la résidence.